Conclusion

La communication avec tous les hommes est avant tout un don. Ce don, loin d’être un appel à la passivité, exige une attitude vigilante. Mais savoir qu’à la racine de notre existence personnelle et communautaire se trouve le don de la communication que Dieu nous fait lui-même, la grâce de son amitié, remplit notre vie de gratuité (Mat.10 :8). Cela nous fait percevoir comme un don nos rencontres avec les autres hommes, nos affections, tout ce qui nous arrive dans notre vie. C’est ainsi que tous les sauvés, tous les croyants constituent devant Dieu une seule et même famille (Jn.17 :21-23).

Pour que tout soit réaliste, il y a une vraie communication de Dieu avec l’homme, et de l’homme avec son semblable, et cela, à travers Jésus-Christ.

Face à cette réflexion, l’Eglise a-t-elle su saisir sa chance ? L’Eglise doit donc utiliser des mass media pour annoncer la Bonne Nouvelle pour répondre aux besoins du monde.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site