Classement des Sectes

Tout essai de classement est ici tâche difficile, car l’esprit sectaire n’est pas l’apanage de ces mouvements que l’on appelle « sectes ». Certains chrétiens ne cultivent-ils pas parfois l’esprit de clocher et le sectarisme le plus intransigeant ? Et la tentation de choisir dans  l’Evangile les passages qui correspondent le mieux à nos vues est-elle propre aux sectes ? Prenons donc un critère purement sociologique pour les classer : celui de la distance qui les éloigne progressivement des Eglises officielles ; examinons d’abord les mouvements proches de ces institutions pour terminer par les sectes les plus lointaines.

1 – Autour des lieux de renouveau spirituel :

Encore proches de l’institution, voici des communautés confessantes, les lieux de rencontre les assemblées de prière de contemplation : monastère, communauté évangélique, Taizé. Là, les jeunes découvrent un espace de liberté où ils sont accueillis pour ce qu’ils sont, tels qu’ils sont et non pour ce qu’ils devraient être. Les distinctions entre croyants et non croyants et entre les différentes confessions s’y estompent jusqu’à disparaître. Ce sont des communautés autonomes.

2 – Dans la mouvance de la spiritualité de Pentecôte :

Les mouvements de Renouveau dans l’Esprit sont profondément fidèles à l’esprit de l’Eglise, même s’ils s’expriment souvent hors de l’institution. On y voit des aspects fondamentaux du christianisme reprendre vie : jaillissement spontané de la prière de louange, renouveau de la vie contemplative, culture des charismes, vie fraternelle chaleureuse qui va parfois jusqu’au partage des biens.

On y reconnaît volontiers une nouvelle effusion de l’Esprit mais cette reconnaissance exige d’être attentif aux germes de déviation toujours possible dans de telles expériences. Les responsables du Renouveau charismatique y sont très attentifs mais n’ont pas le contrôle de tout ce que naît … Aussi rencontre-t-on certaines communautés bouillantes dont le comportement rappelle celui des sectes.

3 – Les sectes d’origine chrétienne :

Ce sont celles qui reprochent aux Eglises établies d’avoir affadi, voir même perverti, le message évangélique. Ce sont les sectes proprement dites :

Témoins de Jéhovah ; Mormons ; Amis de l’homme ; Science chrétienne ; Monde à venir d’Armstrong.

Ces mouvements viennent pour la plupart des U.S.A. En général, ils sont millénaristes, c’est-à-dire qu’ils attendent le prochain retour du Seigneur pour mille ans de bonheur sur terre. On y rencontre souvent des croyants aux exigences éthiques et spirituelles remarquables, animés d’un enthousiasme rayonnant. Mais beaucoup n’échappent pas à un certain fanatisme.

4 – Les mouvements et religions syncrétistes :

L’attitude des adeptes des religions syncrétistes est assez voisine de celle des sectes pseudo-chrétiennes. La sincérité de leur adhésion est incontestable mais la pauvreté du contenu doctrinal de nombre de ces mouvements est étonnante.

Chacun se présente, comme appelé à synthétiser toutes les autres religions, pour assurer au monde le Paix et la Fraternité. Telles sont : La théosophie, la Scientologie, la Foi mondiale Baha’ie, l’Antoinisme, l’Eglise de l’Unification de S.M. Moon.

5 – Les mouvements venus d’orient :

Leur séduction va grandissant aujourd’hui. Déception du mode de vie occidentale, protestation plus ou moins explicite contre un enseignement trop cartésien vont de pair avec un engouement pour l’ésotérisme et les expériences spirituelles.

Ce sont : la Mission de la lumière divine avec GURU MAHARAS JI, l’Amodiation pour la conscience de Krishna, la Méditation transcendantale avec MAHARI SHI MANESH YOGI, l’Hindouisme, le Bouddhisme.

Parallèlement à ces mouvements, se multiplient les écoles de méditation qui enseignent les techniques orientales et se veulent sans relation directe à une religion précise. C’est un mouvement qui pause à la redécouverte de l’espace intérieur, du silence, de la contemplation : par le Zen, le Yoga, les groupes de recherche intérieure comme Alpha.

6 – Les mouvements occultes et sociétés secrètes :

Nous avons dans cette catégorie beaucoup de mouvements assez curieux. On y trouve la parapsychologie et le SPIRITISME, l’étude des extra-terrestres (le Centre des Etudes  et Fraternités cosmiques), l’astrologie, la démonologie (telles les EGLISES SE SATAN aux USA), l’Eglise Catholique Libérale (Centre d’occultisme, à ne pas confondre avec l’Eglise Catholique Romaine).

On y trouve également des sociétés secrètes initiatiques telles que : la Fraternité Blanche Universelle, la Rose Croix (A.M.O.R.C.), l’Ordre Martiniste Traditionnel, la Franc-Maçonnerie, le Ku-Klux-Klan, les sociétés secrètes africaines, l’Ordre TCHAN.

S’il faut dénoncer la récupération d’une certaine curiosité actuelle pour l’étrange et le mysticisme par les sectes initiatiques, (même si elles s’occupent d’autres domaines que le spirituel) il faut discerner, dans ce regain d’intérêt certaines formes de l’inquiétude religieuse des siècles passés.

Conclusion :

Il existe de plus en plus des gens à la recherche d’expérience spirituelle, à la recherche d’une dimension mystique de leur vie. Certaines la trouvent proche de l’Eglise dans le Renouveau Charismatique, d’autres se tournent vers des mouvements religieux marginaux, les voies orientales ou l’ésotérisme. Cet intérêt des jeunes et des moins jeunes aux « choses de Dieu », s’exprime sous les formes les plus variées, des plus saines aux plus déviantes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site